La rue Madier de Montjau, futur désert commercial ?

En ce début mai 2018 il est bien triste de déambuler dans la rue Madier de Montjau. On y dénombre 10 commerces  fermés ou en liquidation totale avant fermeture. Cela fait des années que l’on n’avait vu une telle hécatombe.


Pourquoi un tel désastre ?

Nous allons tentez d’amener quelques explications et essayez d’entrevoir un début de solution.

 Forte disparité d’attractivité entre le sud et le nord du Centre-Ville :

Comme vu dans l’article précédent, le Centre Victor Hugo avec la FNAC est un indéniable pôle d’attractivité profitant aux commerces environnants (Place de la République, Boulevard Bancel, Rue Pierre Sémard ….).

Toutes les activités organisées par la Ville (foires, festival de musique, fête gastronomique….) se déroulent au sud de la zone piétonne. Aucun événement notable n’est organisé dans la zone nord de la zone piétonne à part, peut-être, les quelques événements organisés par les dynamiques commerçants de la rue Bouffier.

Exemple : Les fêtes de fin d’année 2017-2018 :

La TOTALITÉ des illuminations et festivités de fin d’année ont été organisées dans le sud de la zone piétonne : Grande Roue,  Village de Noël et toutes les illuminations nouvelles et originales.

La RUE MADIER DE MONTJAU et ses environs n’ont bénéficié que d’ILLUMINATIONS VIEILLOTES, donc d’une ATTRACTIVITÉ RÉDUITE. Les rues voisines, Grand’rue et rue Augier,  souffrent du même problème. D’ailleurs nombre  de commerçants de la rue Madier de Montjau s’en sont plaint.

>Il faut créer un pôle de forte attractivité dans la partie nord de la zone piétonne du Centre-Ville.

La Place Manouchian est le seul lieu disponible :

  • Le village de Noël aurait pu être installé sur la Place Manouchian.
  •  Les expositions de photos si intéressantes présentes chaque année sur les barrières du Conseil Départemental de la Drôme pourraient trouver une seconde vie sur cette même place.
  • Des événements artistiques et culturels pourraient y être organisés régulièrement.
  • Un espace vert repensé avec mobilier urbain original, jeux pour enfants modernes et pergolas végétalisées serait un atout pour la zone piétonne nord et ce pôle d’attractivité manquant.

Ainsi un parcours piéton et commerçant serait créé entre le sud et le nord du Centre-Ville.